top of page
  • scops

Graviers de nuit

C'était une première, c'est certain, c'est à refaire!

Pour profiter de l'hiver et à l'occasion de la campagne #enjoywinteroutside de notre partenaire de toujours Komoot, on a concocté à cette petite nouveauté hivernale.

Comme toujours pour créer un événement, on part de nos envies...et en hiver c'est du vin chaud et des châtaignes grillées...et on va pas se voiler la face, tout s'est construit autour de ça!

Donc, on fait le point... l'hiver chez nous = froid (normalement), il faut donc un feu, en plus c'est pas mal pour les châtaignes. On va pas faire ça en sauvageons, donc il faut trouver un lieu, si possible sympa...Banco la Ferme du Leuzeu, à quelques kilomètres de Dijon, en pleine forêt.

Bon deuxième contrainte...en ce moment dans la forêt, ça chasse pas mal, pas trop envie qu'on se prenne une balle (perdue?). Ça sera donc de nuit, pas de chasse la nuit.


On se retrouve à une vingtaine le 10 décembre vers 17h en centre ville de Dijon, -3°C au thermomètre, une des journées les plus froides de cette fin d'année. C'est le crépuscule, on fait un bref appel, distribution des petits cadeaux fournis par komoot: des tours de cou, parfait pour le froid à venir.

Les frontales s'allument et c'est parti. On rejoint vite les bords de l'Ouche et on échappe ainsi au trafic routier. Direction la Combe à la Serpent. Ça y est il fait complétement nuit. Les combes sont fraiches et on perd encore quelques degrés, mais la pente constante réchauffe, suivi d'une portion courte mais bien raide, histoire de faire monter le cardio et bruler quelques calories supplémentaires.

Le terrain est sec, légèrement givré, ça crisse sous les pneus et ça glisse un peu. Rien de bien méchant, il faut juste rester concentré.



Le groupe a un rythme disparate, mais les premiers attendent sur les Hautes Plates, après regroupement, on repart sur un single bien roulant.


Le froid s'intensifie, les pieds et les bouts de doigts commencent à se refroidir... mais encore deux petites montées permettent de se réchauffer.


La trace emprunte aussi des belles pistes bien larges, qui sur une portion se transforment en enchainement de whoops dignes d'un parc de dirt. Bon c'est juste les 4x4 de chasseurs qui ont creusé le terrain, mais c'est fun à rouler, avec de la boue, le passage aurait été beaucoup moins plaisant.


Ensuite c'est parti pour une longue descente vers Clémencey, prudence, no brain, maitrise... chacun y va à sa façon, mais clairement tout le monde a bien froid!

La promesse du vin chaud se fait de plus en plus ressentir, et après un passage sur un beau chemin blanc, c'est "l'ascension" vers la Ferme du Leuzeu. C'est pas un col hors catégorie, mais une montée à 2/3 % pendant quelques kilomètres. L'effort n'est cependant pas suffisant pour se réchauffer totalement.

Heureusement, nous voici arrivés à la Ferme du Leuzeu, où Victor a tout préparé pour notre arrivée.

Hésitation...aller se caler les os près du feu directement, ou bien passer par la case vin chaud...? La deuxième option sera celle retenue! En plus des châtaignes grillées, il y a fruits secs et cacahuètes pour rapporter un peu de sel. Et vin chaud bien entendu, c'est l'occasion pour tout le monde de récupérer le deuxième cadeau offert par komoot: une tasse émaillée!

Difficile de quitter le feu, mais très vite, le groupe se remet en route, certains sont motivés par l'idée de pouvoir regarder la deuxième mi-temps du match de la France.




Quitter le feu s'avère difficile...! Surtout pour se lancer dans une longue descente. Le groupe est maintenant éclaté, le froid pousse à appuyer sur les pédales pour essayer de se réchauffer. A l'arrière du peloton, crevaison sur une large piste. Nico regonfle, après

quelques tours de roues, le préventif fait son boulot et nous finirons le parcours à six. Nous traversons Fleurey sur Ouche, il n'y a pas pas grand vie dans les rues, tout le monde doit être devant le foot. Plutôt que de prendre directement le canal de Bourgogne, le parcours emprunte une piste qui rejoint Velars sur Ouche. Les participants d'Along connaissent ce passage et l'ont maudit! Après le 430km de gravel au départ de Paris, ils pensaient finir l'aventure le long du canal bien tranquille sur le bitume...et bien non! Sylvain et Nico s'en souviennent bien!

Nous finissons par rejoindre le canal et nous tournons les jambes jusqu'à Dijon. Les rues y sont également désertes...

Ce fût un super moment, la magie de la nuit a opérée, celle du vin chaud aussi!

Un grand merci à toutes et tous pour cette soirée, on remet ça, notamment avec les sorties nocturnes "Night Birds".


Retrouvez le ride sur komoot:

https://www.komoot.fr/tour/992344892?ref=wtd



40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page